Inégalités de consommation

J’ai décidé de reprendre l’un des graphiques que j’avais fait qui comparait le taux de présence de biens ménagers au Québec chez les ménages les plus pauvres du Québec relativement aux ménages les plus pauvres dans les autres provinces. Toutefois, je cherche à savoir quel est l’écart entre les ménages pauvres et les ménages riches à l’intérieur de chaque province. Plus le pourcentage dans le graphique ci-dessous est bas, plus l’écart de bien-être matériel entre riches et pauvres est grand.

RatioPresence

Au Québec, le taux de présence d’air climatisé chez les ménages pauvres est égal à 45% de celui des ménages riches. En Ontario, cette proportion est de 71.6%. À l’exception de la télévision satellite, l’écart de bien-être matériel est nettement plus grand entre les pauvres et les riches du Québec qu’entre les pauvres et les riches de l’Ontario. Ainsi, il y a une plus grande égalité en Ontario au titre du confort matériel qu’au Québec. Ceci s’applique à tout les biens hormis la télévision satellite. Le Québec est un endroit moins égalitaire qu’on le croit.

2 thoughts on “Inégalités de consommation

  1. Faudrait peut être que les québécois arrêtent de blâmer tout le monde pis s’en aille dans le nord travailler parce que des free lunch ça a jamais existé pis ça n’existera jamais. Pis montre donc les vrais aux au lieu des diviser un par l’autre je sais pas pk les économistes vous avez la mani de tout diviser mais dieu que cest gossant pour un mathématicien qui aiment ca voir des chiffres PURS. Si tu t’en tenais à mettre des taux tout le monde verrait comment c’est banal et tout le monde s’en foutrait

  2. Je crois qu’il s’agit ici une fois de plus surtout d’une incompréhension des différences culturelles, et non économiques, entre l’Ontario et le Québec. Savons-nous si les Québécois et les Ontariens ont le même désir pour des conforts matériels?

    Quels sont les taux d’endettement comparatifs? Un Ontarien pauvre qui a plus de dette qu’un Québécois pauvre n’est pas en une meilleure position d’améliorer sa situation, même s’il a peut-être l’air climatisé. Le Québécois plus pauvre fait peut-être simplement plus attention à ses dépenses et à son crédit.

    Bref, sans un contexte plus large, ceci ne permet pas de conclure que “le Québec est un endroit moins égalitaire qu’on le croit.”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s