L’image surfaite du Québec en matière d’inégalité (2)

Pour continuer dans la série de billets que je publie sur l’état des inégalités économiques au Québec, j’ai décidé de publier un billet qui compare les parts des budgets des ménages allant à la nourriture. Il s’agit d’une bonne mesure de l’inégalité réelle puisqu’elle représente une inégalité de consommation. Ultimement, les différences de niveaux de vie apparaissent dans des différences dans les parts du  budget consacrées à différents items de consommation et ils nous informent du niveau d’inégalité au sein des sociétés. Une société riche et égalitaire devrait avoir de très faibles parts des dépenses allant à l’alimentation des ménages et les écarts entre riches et pauvres devrait être conformément plus petit. Ceci contourne le problème (le supposé problème) du coût de la vie au Québec (qui n’est pas vraiment plus bas en réalité).

Quand on regarde ces données, les pauvres du Québec doivent dépenser une portion plus importante de leurs budgets à la nourriture que les pauvres de l’Ontario, mais ils sont beaucoup plus loin riches que ce n’est le cas en Ontario. En plus, il s’agit d’une réalité constante depuis 1969. L’image du Québec en matière d’inégalité est surfaite.
FoodExpend

2 thoughts on “L’image surfaite du Québec en matière d’inégalité (2)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s